N°6 L’INSTINCT DE VIE

DÉCEMBRE 2014:

image.jpeg

Faut toujours faire confiance à ton instinct.
Oui, notre cerveau enregistre et laisse reposer des perceptions que nous, consciemment, ne retenons pas. Ainsi, au moment où tu as une sensation de déjà-vu ou une méfiance instantanée envers une situation ou une parole réfléchis pas !

On ressent plus les choses qu’on ne les comprend.
C’est comme ça…

Pour les plus procéduriers et les bourrés de principes – j’en faisais partie – ça paraît irréfléchi, impensable, mais souviens toi…

Souviens toi après cette trahison de x. Tu t’étais déjà posé plein de questions à son sujet. Il y avait déjà de multiples paroles qui t’avaient interpellées , mais trop insignifiantes. Eh bien oui. L’insignifiant ne marque pas, l’insignifiant ne compte pas. Pourtant …

Tu as bien fini par avoir cette pensée, non ? ~ “J’en étais sûr !”~

N°5 LÀ OÙ MES CHANCES RÉSIDENT, MES TENTATIVES RÈGNERONT

DÉCEMBRE 2014:

image

J’ai voulu sauver une âme aujourd’hui: la récidive n’a pas meilleure conséquence que l’apprentissage !

Cette âme que je croyais pure, en tout cas sauve des plus bas périls tels que la méchanceté, l’arrogance, l’autosatisfaction aussi, m’a réveillée suite à l’échappée impudique de son mal être et de son manque d’amour propre.

Parce qu’élevée par mes quelques recherches & questionnements, j’ai depuis longtemps abouti à une merveilleuse conclusion qui fait le bonheur de mes journées, lors de ces instants où j’en reprends conscience:

—> Nous DEVONS nous guider par notre fureur de vaincre et de réussir en direction du futur et non par notre rage et notre dépit en direction du passé !!

C’est la mort lente qui t’attend dans le cas contraire…

Ainsi je m’adresse à toi et je t’offre cette dernière pensée avec toute mon incorrigible affection: Pense à ton obsession, ton rêve et mets tout en oeuvre pour le réaliser. Sois un guerrier !

Un contre exemple: Francesca et Robert qui ont fait un choix tragique impliquant de laisser derriere eux ce qui, pour sûr, était la plus belle aventure de leur vie… Leur “obsession” comme le dit Robert alias Clint Eastwood.