BEING COOL

« Cause everything designer,
Her jeans is Helmut Lang, shoes is Alexander Wang
and her shirt the newest Donna, Karan
Wearing all the Cartier frames
Jean Paul Gaultier’s cause they match with her persona

Her pistol go… »

image

2005 – 2008.
Adolescente.
Je regarde des clips.
Il y en a certains qui propulsent dans une dimension où le style prime. Je trouve ça beau. Je regarde l’attitude. Et je rêve… Rihanna dans Umbrella, Amerie dans 1thing, Gwen Stefani dans Cool. Et là je me dis: par où on commence ? Ainsi a commencé mon obsession. Une bonne obsession. Je me suis dit que des filles cool à Paris il y en avait énormément alors il fallait ouvrir l’œil.

Observer – Mémoriser – Observer – Mémoriser – Rechercher.

J’aimais pas entrer dans une boutique sans rien acheter donc j’ai entrepris de fouiller sur les sites en ligne. Les sites multimarques du début c’était Shopstyle uk, farfetch entre autres. J’avais même découvert Forever 21, Karmaloop et Uniqlo et je déplorais qu’il ne soit pas possible de se faire livrer en France. J’allais tellement sur internet presque uniquement pour ça qu’un jour sur Facebook j’ai remarqué une pub pour un site multimarques anglais… asos.com.

image

Et c’est allé encore plus vite dans ma tête. Une fois majeure j’ai réalisé ce rêve fou de pouvoir m’offrir la garde-robe parfaite à mes yeux. Je ressentais qu’avoir une culture de la mode couplé au fait d’y travailler à 18 ans, ça boostait une personnalité. À ce moment là et à ce moment seulement j’ai fait fusionner ma personnalité intérieure à mon image extérieure. Alors quand tu t’habilles comme tu penses c’est que les gens qui te regardent voient la persona. Ta Persona.

image

Ça me rappelle la dernière phrase du couplet d’A$ap Rocky: « Jean Paul Gaultier’s cause they match with her persona ». Ah ok. Donc lui aussi est d’accord avec moi ? C’est ce que je voulais dire sur ma page  La Persona. C’est tout ce que je voulais dire. Notre persona c’est notre aura. Et bien plus qu’une histoire de superficialité en fait, cette obsession du look c’est la recherche de soi. Désirer être cool au moment de l’adolescence c’est le passage obligatoire. Un peu critique mais… on trouve sa route.

Je retiens toutefois que le terme « cool » n’a pas une définition figée. Pour moi cool c’était un mélange de Gwen Stefani (sporty, destructuré, minimaliste, d’inspiration musicale en référence au hip hop et au reggae) avec du Irina Lazareanu, donc dandy des seventies.

image

Bon finalement, on peut vraiment tous être cool… quand on a trouvé sa Persona.

écrit par Anaïs Antihéroïne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s